podcast sur l'inceste 

En ce moment, j'écoute louiemedia.com/injustices-2/ou conseillé par @fanny

C'est terrible mais je vous recommande de l'écouter.
Charlotte Pudlowski y raconte l'inceste : celui subi par sa mère et les histoires semblables qui sont légion. Et le silence imposé aux personnes qui le subissent. Et l'ampleur du phénomène.

Ça fait écho à mon histoire familiale (ma maman a une histoire semblable à celle de la mère de Charlotte Pudlowski - je vais lui parler de ce podcast, il faudra que je trouve le moment).

Je suis en train de lire "moi, les hommes, je les déteste" de Pauline Harmange et je trouve que tous les mecs cis qui se disent féministes devraient le lire.

Il y a un appel à contributions qui circule pour le congrès de l'ABF (association des bibliothécaires de France) qui a lieu en juin 2021 à Metz. Son sujet : "les bibliothèques sont-elles indispensables ?". Personnellement, j'en ai un peu marre que la profession interroge tout le temps l'utilité des bibliothèques mais passons.

Par contre, j'ai une idée qui me trotte dans la tête. J'aimerais bien proposer un temps où des personnes qui ont monté des bibliothèques militantes, associatives ou non, puissent partager leur expérience. J'avais pensé notamment à la bibliothèque anarcha-féministe de Toulouse et donc à @tarage, mais peut-être avez-vous d'autres idées ?

Je ne suis pas du tout sûre que ce genre de propositions soit acceptée, l'ABF est très frileuse (euphémisme) sur des questions de militantisme. Et je ne suis pas sûre non plus d'être disponible, mais je vais essayer. Pour info, l'ABF prend en charge l'A/R des intervenant·es, une nuit d'hôtel, et un repas ou deux.

Je vous recommande la lecture de cet article du monde diplo (payant en ligne, il est dans le numéro de septembre) qui fait une synthèse des enjeux politiques liés au numérique en Afrique, notamment autour des questions de collecte de données.
On y apprends notamment que Cambridge Analytica y a fourbi ses techniques d'influence des élections.
monde-diplomatique.fr/2020/09/

Hey, les ami·es, je vous envoie des bisous si ça vous fait plaisir, ainsi que mes notes hebdo :

juliebrillet.fr/notes/2020_09_

Ce matin, j'ai parlé logiciels libres, @Framasoft, @ChatonsOrg, @yunohost... Pour un petit résumé, c'est par ici : juliebrillet.fr/blog/2020_09_n


Je suis en train de lire "Betty" de Tifanny McDaniel, aux éditions Gallmeister. Ça raconte l'histoire de Betty, née dans les années 1950 d'un père Cherokee. Comme souvent dans les romans de cet éditeur, on y découvre des régions rurales et sauvages de l'Amérique du nord et l'histoire américaine. Pour le moment, je trouve ce roman très bien.

Si j'étais une gemme de Steven Universe, je serais...

Parmi les chanteuses que j'admire, il y a Tatiana Shmayluk. Ce qu'elle fait au sein de Jinjer est fabuleux.

youtube.com/watch?v=Q5rg_63Shq

Je lis "Chavirer" de Lola Lafon. On suit d'abord Cléo, adolescente qui veut devenir danseuse. A son cours, une femme mystérieuse dit l'avoir remarquée et lui propose de l'aider à avoir une bourse qui l'aidera à réaliser son rêve. Mais en fait, la réalité est toute autre.

Je suis à la moitié du roman et je reste partagée. C'est agréable à lire, le début m'a vraiment accrochée mais je trouve qu'au fil des pages, le rythme s'étiole un peu. Un autre roman de la même autrice, "la petite communiste qui ne souriait jamais", m'avait fait le même effet : un roman prometteur mais qui s'essouffle. Je trouve aussi que l'aspect choral est laborieux (je n'ai pas pu m'empêcher de comparer à Vernon Subutex qui est, de ce point de vue là, beaucoup mieux réussi).

Bref, je passe un bon moment mais ce n'est pas un coup de foudre. Peut-être que la deuxième moitié me fera changer d'avis ?

Je suis toujours partagée à relayer des offres d'emploi sur des contrats aidés, mais bon, la structure est sympa, elle fait du reconditionnement d'ordi sous linux, dans la région nantaise :

naga44.org/Recherche-salarie-e

vendredi lecture - mention de sang 

Mon est "les meurtres de Molly Southborne", de Tade Thompson, une novella de fantastique. Molly souffre d'une malédiction : quand elle saigne, de son sang naissent des clones qui lui veulent du mal.
Je ne vous en dis pas plus mais c'est vraiment très bien et étrange. Le point de vue, l'écriture... J'aime beaucoup.
Merci à @meli_melo pour la recommandation.

CW : couverture sanglante.

Quelqu'un a des infos sur la Maison du Peuple à Nantes ? Comment ça se passe, tout ça... J'ai des infos contradictoires.

J'ai commencé "en attendant les robots" d'Antonio Casilli. Il y est question des coulisses des IA qui n'en sont pas : l'exploitation de tâcheron.nes sous payé.es et la création gratuite de données qui sont monnayées par les géants du Web.
Pour le moment (je n'en suis qu'au début) je trouve ça vraiment bien : pertinent et agréable à lire.

Sur le syndrome de l'imposteur, j'ai parcouru cette thèse qui me parait assez intéressante pour en comprendre les mécanismes : tel.archives-ouvertes.fr/tel-0

Notamment il y a ce schéma qui m'a permis de comprendre pas mal de choses.

Un petit billet de blog sur l'excellent livre "Bâtonner, comment l'argent a détruit le journalisme" de Sophie Eustache.
juliebrillet.fr/blog/2020_08_b

Slate propose une série d'articles sur le féminisme en Asie. J'ai lu le premier, sur la Chine, je l'ai trouvé intéressant, alors je partage.

slate.fr/egalites/feminismes-a

J'écoute le concert de Septicflesh avec orchestre et choeurs : youtu.be/l1enxnHX27w

C'est super.

(Les concerts me manquent tellement...)

Show more
Mastodon Opportun.e

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!