Et c'est maintenant l'heure du début de la conférence de @XavCC
"numérique et intimités biologiques"

@XavCC
"Je vais vous parler d'intimité, de corps, de morphologie...
Quand on parle d'Internet, on parle de données : des informations situées et caractérisées.
Il y a également des métadonnées qui permettent de contextualiser les choses."

@XavCC
Mais ce n'est pas si simple. Si vous êtes biologiste, philosophe ou autre, une donnée pourra être une métadonnée et inversement.

@XavCC
Selon vous, qu'est ce que c'est l'intimité ?
Réponses du public :
- ce qui appartient à la sphère privée
- des données qu'on ne veut pas partager avec autrui
- notre jardin secret que nous sommes seul.e.s à contrôler
- des données à partager avec des personnes choisies
- un espace de liberté
- une caractère physique pour laquelle on ne veut pas être catalogué.e

@XavCC

On le voit, ce n'est pas simple de définir l'intimité, mais ce qui est sûr : on en a toutes et tous, c'est un bien précieux.

@XavCC
"Le rapport entre le corps et l'outil informatique n'est plus si cloisonné et ça pose des questions d'intimité, de consentement...
Ca pose la question de l'usage du corps, du médical, de la santé."

@XavCC

Question de Xavier : "avez-vous l'impression dans votre quotidien qu'on vous prend des bouts de vous-mêmes ?"
Réponses du public :
- Quand on est filmé.e.s partout ou presque
- Les empreintes digitales
- Quand on utilise un téléphone portable
- Reconnaissance faciale
- géolocalisation
- suivi des paiements
- compteur Linky

Follow

@XavCC

Xavier paraphrase @Lovis@pleroma.tamanoir.foucry.net
"Quand on va aux toilettes, on sait ce qui va se passer, mais on ferme la porte."

@XavCC

Quand on prend des photos des autres, on ne conscientise pas forcément ces bouts de morphologie qu'on envoie dans un autre espace dont on ne maîtrise pas les utilisations, les tenants et les aboutissants.

@XavCC
Les algorithmes ne sont pas fiables à 100 % et surtout le discours qui les vend l'est encore moins.
Il conseille le site sous-surveillance.net/

@XavCC
Le premier producteur de données personnelles, c'est l'individu.

@XavCC

Question au public : qu'est ce que la physiologie ? Est-ce que vous accepteriez que votre voisin.e vous prenne le pouls ? On peut faire le parallèle avec les montres connectées. Est-ce que vous trouvez ça normal ?

@XavCC

Question du public : "Mais les gens veulent utiliser ces outils. Est-ce qu'iels sont légitimes pour venir se plaindre de la surveillance ?"

@XavCC

(désolée, je fais une pause dans le livepouet à un endroit où on sait ce qui se passe, mais où je ferme la porte)

@XavCC

Conclusion : faisons attention à nos données physiologiques, à notre génome, à qui nous les confions. Posons des questions.

@XavCC
Mon bilan de cette conférence en cours de finitude : ce que j'aime bien chez Xavier, c'est sa capacité à créer du lien entre les personnes, à les encourager à s'exprimer. Le public s'est senti assez libre de participer. Plus qu'une conférence, c'était une discussion.

@MeTaL_PoU Un élément absent dans ces réflexions la plupart du temps : le type de société dans laquelle on vit, qui défini aussi la notion d'intimité ou vie privée. Quand on en parle c'est généralement aujourd'hui, dans une société occidentale avec économie grosso-modo capitaliste. @XavCC @Lovis

Sign in to participate in the conversation
Mastodon Opportun.e

Une instance ouverte à tou.te.s, qui se veut un minimum inclusive :

  • serveur réservé aux personnes parlant français ou anglais, par souci de facilité de modération.
  • Sexisme, racisme, homophobie et toutes formes d'exclusion des minorités sont à proscrire pour le bien être de tou.te.s.
  • Respectez la vie privée des personnes.
  • Utilisez les tags et autres CW que vous jugez adaptés, en particulier pour le contenu NotSafeForWork (NSFW).
  • Essayez d'être prévénant.e.s et inclusif.ve.s.
  • Si l'un de vos propos est perçu comme excluant et que quelqu'un vous en informe, écoutez. Nous sortirons tou.te.s grandi.e.s d'un tel dialogue.

Sachez que nous préférerons toujours notre liberté d'être ensemble à votre liberté d'exclure.

Merci au POOP, dont je ne cesse de m'inspirer de leur code de conduite.

Silence instance :