Bob boosted
Bob boosted
Bob boosted

Ma proposition de conférence sur Qrop pour le #cdl2019 a été acceptée !

Dimanche 17 novembre à 15h.

« Qrop : la planification libre pour le maraîchage »

On causer de 🍆, 🍅 et autres 🥒 et ça va vous filer la 🥔 !

Je vous ai dit que j'aime beaucoup l'article d'Evgeny Morozov "Technologie : la rébellion ou la survie" ?
Non mais parce que je l'aime beaucoup
blog.mondediplo.net/la-rebelli

Ma façon de voyager, c'est de pas dormir assez la nuit d'avant a cause du stress et du fait de faire les bagages au dernier moment, pour ensuite m'effondrer de fatigue des que l'avion décolle. Ça marche moyennement parce que je suis quand même super fatigué quand j'arrive :moji27:

J'ai sans doute pas assez lu là dessus, si vous avez des points de vue différent ou des lectures intéressantes, ça m'intéresse

"Au nom du peuple, nous allons réduire les inégalités"
"Au nom du peuple nous allons enfermer les musulmans"

C'est clair que le mot important la c'était peuple :moji17:

Et donc la, une a une montée de la xénophobie assez partagée par l'extrême droite de beaucoup de pays, et souvent coordonnée dans la stratégie, mais ce qui est important c'est de savoir qui parle au nom du peuple, c'est quand-même étrange comme lecture. Je préférerais avoir une émission de radio sur la montée de la xénophobie dans le monde

Et au milieu de la discussion, on parle tranquillement du fait que le point de vue les populistes de droite ont une idéologie largement basée sur la xénophobie, voir pour une large part d'entre eux, l'islamophobie. Et qu'il y a une alliance là dessus, par exemple le premier ministre indien Modi a invité les députés européens d'extrême droite a venir au Kashmir, in état en état d'urgence sur fond de montée hindi nationaliste, sur la base de partager la même islamophobie.

Et ce concept évite aussi de questionner les conditions dans lesquelles cette contestation des élites arrive, que ce soit la montée des inégalités comme en France, ou les questions raciales ou indigènes en Amérique du Nord et du sud

Sauf que cett définition me semble super floue. Déjà, il y a t il une seule personne politique qui ne s'est pas revendiqué du peuple ? C'est plus ou moins marqué mais quand même.
Ensuite on parle de la dénonciation des élites comme d'un problème sans même questionner sa vérité. En France par exemple, on voit bien que le système d'échange de pouvoir entre la gauche et la droite a créé une élite politique qui vient de la même classe, des mêmes écoles etc.

Plus je lis dessus et plus je trouve le concept de populisme fumeux et problématique. Je viens d'écouter cette émission m.rfi.fr/emission/20191102-pop
La définition que j'ai comprise du populisme c'est d'utiliser comme stratégie politique une glorification et représentation du peuple avec une dénonciation des élites. Et ensuite on essaie d'appliquer ce concept a des groupes politiques de droites comme de gauche en cherchant des points communs.

Bob boosted

C'est gentil Google FR de penser à nous, mais, vraiment, non merci !

Bob boosted
Bob boosted
Bob boosted

Que celleux qui se reconnaitront se reconnaissent :purple_heart2:
Jean-Jacques Goldman - On ira
youtube.com/watch?v=flP-hF4O5Z

Juste pour clarifier, je parle d'aider des associations qui luttent contre les violences faites aux femmes (genre planning familial) à trouver des solutions contre l'espionnage numérique dans des relations abusives, par exemple pour trouver des solutions quand ces personnes quittent la relation et ne veulent pas être retrouvées etc.

Quand tu veux aider des assos qui luttent contre les violences faites aux femmes et qu'on te répond que tu ferais mieux de t'engager dans la police

Show more
Mastodon Opportun.e

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!