Follow

En 2001, William Basinski s’aperçoit que des vieilles cassettes audio qu'il voulait numériser commençaient à s’abîmer au fur et à mesure qu'il les lisait. Il en a produit quatre albums appelé The Disintegration Loops qui sont fait à partir d'une boucle simple d'une des cassettes qui se détériore petit à petit au fur et à mesure de l'enregistrement . Ca donne une musique répétitive et qui évolue vers plus de bruit et moins de mélodie. C'est un des albums de musique ambient les plus connus.
Voila le premier : youtube.com/watch?v=mjnAE5go9d

@bob

Merci pour le partage, j'aime ce genre de chose ☺️
Sign in to participate in the conversation
Mastodon Opportun.e

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!