Follow

C'est un livre qui parle de la dictature d'extrême droite en Indonésie, en commençant par dire que si comme l'auteur vous êtes un gauchiste occidental, vous avez probablement entendu parler des goulags, du Chili, et de quelques autres cas politiques importants, mais ne connaissez rien sur l'Indonésie. En fait après la révolution pour être indépendant des Pays-Bas en 1949, l'Indonésie s'imposait comme un pays démocratique, tendant vers un socialisme sans être communiste mais surtout s'imposait comme un pays leader de l'indépendance du Tiers-Monde avec une importante conférence à Bandung en 1955 fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%

massacre 

Mais ce non-alignement, même s'il n'était pas communiste ne convenait pas aux Etats-Unis, qui a commencé à développer un partenariat très fort avec les militaires Indonésien (une force politique importante dans le pays), afin de les soutenir et de développer la doctrine anti-communiste. En 1965, des généraux vont utiliser le prétexte d'une tentative de coup d'état par les communistes pour prendre le pouvoir. Il va s'ensuivre un massacre organisé de tous les militants ou sympatisants communistes, largement aidé par des listes fournies par la CIA. Il y a eu entre 500 000 et 3 millions de personnes exécutées (avec son lot de torture et d'horreurs). Le général Soeharto va garder le pouvoir pendant 30 ans et faire de l'Indonésie un des pays les plus farouchement anti-communiste d'Asie

re: massacre 

Au delà de l'Indonésie, le livre retrace ensuite l'application de cette "méthode Jakarta" (soutien de l'armée pour une prise du pouvoir, propagande anti-communiste et massacre des sympathisant de gauche) dans toute l’Amérique latine et Amérique centrale. Il semble que l'Indonésie a été choisie pour modèle par la CIA pour soutenir les militaires et les massacres qui ont suivi au Brésil, Chili ou Guatemala (dans certains cas, en appelant cela la méthode Jakarta ouvertement)

re: massacre 

Dès les années 70, la plupart des pays d'Amérique Latine, une partie de l'Afrique et de l'Asie sont des dictatures alliés et soutenues par les Etats Unis et farouchement anticommuniste.
Ce que ce livre questionne, c'est ce que l'ont connait de l'histoire politique, si on a tous entendu parler des goulags et des horreurs Staliniennes, on a une méconnaissance totale des horreurs produites par le soutien aux pays anti-communistes des Etats-Unis (y compris dans des pays proches comme la Grèce). Il termine le livre en décrivant le tourisme Blanc des riches allant à Bali, alors que des massacres ont été fait sur ces mêmes plages.
Il questionne également ce que serait le monde sans ces coups d'états soutenus largement par les USA. Le mouvement du Tiers-Monde a disparu suite à cette multitude de coups d'états, et tous ces pays qui ont passé des dizaines d'années sous une dictature sont aujourd'hui comparativement aussi pauvre voir plus pauvres que les pays occidentaux. Cette politique (disons le, impérialiste) a donc maintenu un ordre mondial avec en tête les Etats-Unis et l'Europe, empêchant le reste du monde de profiter des bénéfices de l'industrialisation.

re: massacre 

Bref c'est pas joyeux, mais c'est à lire. Il y a également deux documentaires (que je n'ai pas vu) sur le coup d'état et les massacres en Indonésie : The Act of Killing et The Look of Silence.
Wikipedia donne des détails de la chronologie du coup d'état en Indonésie et des massacres qui ont suivi
fr.wikipedia.org/wiki/Indon%C3
fr.wikipedia.org/wiki/Massacre

re: massacre 

@bob merci beaucoup pour ce thread!

re: massacre 

@taziden @bob

J'ai vu les deux films de Joshua Oppenheimer, qui insistent sur la mobilisation de la "société civile" (les gangsters notamment) lors de ce massacre des communistes, gauchistes, Sino-Indonésien-nes (tant qu'on y est !). Un général dont j'ai oublié le nom revendique 3 millions de victimes mais probablement qu'il se vante et que c'est entre 1/2 et 1 million... Le résultat, c'est une société qui manque aujourd'hui encore, dramatiquement, de contre-pouvoirs.

re: massacre 

@taziden @bob

Est-ce que le régime de Suharto était d'extrême droite ? C'est une société qui était déjà autoritaire, paternaliste, colonialiste (voir la Papouasie occidentale) et très encadrée à l'époque de Sukarno. Ce que les gens retiennent de la période 1965-1998, c'est plutôt la priorité au business, une période de croissance économique, de développement florissant et surtout de corruption endémique au profit de la famille de Suharto.

re: massacre 

@aude_v
Une des choses qui est aussi mentionné dans le livre c'est a quel point il n'y a eu aucun processus de réconciliation en Indonésie (par rapport par exemple au Chili), et les personnes victimes de violences ou prison sous la dictature sont maintenant rejetées de la société.
@taziden

re: massacre 

@bob @taziden

C'est le gros tabou en Indonésie...

re: massacre 

@bob Je peux te conseiller sur un sujet annexe, l'excellent L'Etat sauvage, film avec Claude Brasxseur, Jacques Dutronc et Jean-Pierre Mariel, et qui en gros sur fond de racisme assez vénère, parle d'un coup monté français dans un pays d'Afrique imaginaire tenté par le communisme pour justement étouffer ces velléités.

re: massacre 

@bob C'est pas marrant pour deux sous mais c'est vraiment très bien.

re: massacre 

@bob
Merci beaucoup pour ce partage sur ce sujet effectivement méconnu.

re: massacre 

@bob "The Act of Killing" est un film très dérangeant & malaisant : il s'inscrit dans a lignée de "Shoah" ou de "S-2", sauf que les bourreaux qui acceptent de témoigner n'ont jamais été jugés & n'ont aucune distance, aucune honte face à ce qu'ils ont fait. C'est très lié à ce que tu dis sur l'absence complète de ces crimes dans le récit historique international.

re: massacre 

@bob
Oui et dans les conséquences il y a aussi l'apparition et le renforcement de mouvements religieux extrémistes...

Sign in to participate in the conversation
Mastodon Opportun.e

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!