Nasiviru boosted

Je me demande si ça existe un système pour mutualiser les loyers et faire sortir les biens locatifs de la propriété privée / la spéculation immobilière ? Ce serait quand même la classe.

Une sorte de « Terre de Liens », mais pour les logements.

(RT appréciés)

J'ai transcrit des chansons (modernes, pas traditionnelles) du Vanuatu l'autre jour. La plupart du temps, elles racontent des histoires d'animaux locaux, ou alors elles te disent comment le Vanuatu, c'est trop merveilleux.
Mais y en deux qui parlent de séparation amoureuse. Ils sont pas très nostalgiques, les Ni-Van, en général, mais ces deux chansons là, elles font bien leur job de te foutre le cafard.

Bon, c'est bien joli les semaines où y a plein de monde à la maison, mais après, faut retrouver ses marques...

Nasiviru boosted
Nasiviru boosted

My uncle just finished 1.6 kg, 700 pages long dictionary of Northern Sami, a language spoken by around 20,000 speakers.

Sami are an indigenous people who have inhabited large parts of Northern Europe spanning from Russia to Norway for millenniums.

He has dedicated his life to advocate for their rights and preserve their languages and culture. This book is a major contribution in an effort to ensure that this ancient language will be passed on to future generations.

Nasiviru boosted

Enfants malades qui restent à la maison, mal à la gorge moi-même, et auto-test (négatif, mais pas très agréable à faire quand même), la journée commence moyen bien.
Il est à peine 9h, et j'ai bien bien envie d'aller me recoucher.

Hier matin, début de mon cours, une seule étudiante était encore arrivée, je discute avec elle dans ma ptite salle de cours, le cul posé sur le bureau. D'un coup une collègue (que je ne connais pas) fait irruption, et nous dit d'un ton super arrogant "Si vous n'avez pas cours, vous nous laissez la salle!". Pas bonjour, pas excusez-moi, pas s'il vous plait, que dalle. Juste l'injonction à dégager.

D'un ton glacial, j'ai répondu "Excusez-moi mais je SUIS en train de faire cours, là, en fait." Elle s'est décomposée, littéralement, elle s'est tassée sur elle-même, a marmonné un "oh excusez moi", et s'est barrée sans demander son reste.

J'ai quelques anecdotes de ce genre, en 10 ans de carrière, mais à chaque fois, j'en reviens pas de comment certains collègues parlent aux (gens qu'ils pensent être des) étudiants.

Je sais pas si iels changent de ton parce qu'iels ont peur d'avoir vexé un·e pair·e ou bien parce qu'iels sont pris en flagrant délit de se comporter comme des pignoufs, mais dans tous les cas, c'est vraiment méprisable.

Point : l'Etourneau a presque 23 mois. Il a commencé ce mois-ci a vraiment augmenter son vocabulaire, et à se servir du langage non plus seulement pour désigner des choses, mais pour donner des informations. Il fait des phrases de deux mots ("encore pain"), des structures possessives ("thé maman", "chausson bébé", "porte douche"), des négations ("non pain" = je ne veux pas de pain). Il commence à prononcer les consonnes finales quand on lui fait remarquer qu'il y en a une, en les segmentant un peu du reste du mot (pour le R c'est très flagrant, encore devient "enco-RRR", voiture est "tou-RR"). Il parle de lui uniquement sous le nom de "bébé" et pour l'instant uniquement dans des structures possessives..
Désolée c'est un peu en vrac...

Nasiviru boosted

"Ce dessin, c'est pour symboliser comment on s'aime"

Ma fille en mode angélique...

Le petit garçon qui fait le tour des portes de la maison, en les tapotant toute de la main, et en leur disant "coucou, porte!" (enfin (toutou, poo!), c'est quel niveau de mignonceté?

Nasiviru boosted

Vous vous souvenez d'il y a un an quand ça parlait du monde d'après ? Un monde où que les gens seraient devenue solidaires en se rassemblant dans le combat d'une pandémie ? Que plus rien ne serait comme avant ? Alalalala, c'était bien.

Show older
Mastodon Opportun.e

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!